Menu Filtrer

Les avantages de recourir à un avocat mandataire en transactions immobilières

« Analyse, recherches et conseils sont les priorités de l’avocat »

Les avantages offerts par l’avocat dans l’exercice de l’activité immobilière sont multiples.

Pour s’en convaincre, il suffit de s’en référer au règles déontologiques auxquelles sont soumises les avocats sous le contrôle du Bâtonnier. A ce titre, ses obligations de conseil et d’analyse juridique de la situation des clients confiant un bien immobilier à un cabinet demeurent dans son ADN.
C’est par conséquent l’une des principales caractéristiques qui le distingue du simple agent immobilier, qui au cours de son activité exerce un acte de mise en relation entre les acheteurs et les vendeurs. L’avocat est également à même de sécuriser les transactions et de veiller à préserver les intérêts de son client.

« la rémunération de l’avocat dépend du succès de l’opération »

Une autre différence fondamentale réside dans la rémunération de l’avocat. En effet, pour ce qui concerne l’activité immobilière, l’avocat est tenu de remettre à son client un contrat détaillé dans lequel sa rémunération est fixée à l’avance et qui ne peut-être dû qu’a condition que l’opération aboutisse. En cas d’échec, seuls les autres prestations de l’avocat (rédaction d’acte, conseils…) ne feront l’objet d’une rémunération.

En matière de plafond de garantie, là encore, l’avantage de faire appel à un avocat est évident :

Une garantie de non présentation de fonds à hauteur de 35 millions d’euros et une assurance responsabilité civile à hauteur de 3,5 millions d’euros

« un marché qui pourrait représenter jusqu’à 500 millions d’euros »

La conquête de ce nouveau marché pour les avocats n’est pas sans présenter de réelles potentialités économique. En effet, au vu des atouts que la profession possède, ces derniers pourraient en effet, espérer grignoter une large part du marché et ainsi ravir aux agences immobilières leur position de leader en matière de transactions immobilières.