Menu Filtrer

L’avocat et l’immobilier : une perspective d’avenir

L’avocat, un homme de dossier. Si cette affirmation demeure en partie exacte aujourd’hui, le rôle et les missions de ce professionnel du droit semble s’ouvrir à de nouvelles perspectives…

La diversification du métier d’avocat : C’est précisément l’esprit qui a certainement animé les rédacteurs la loi HOGUET en 1970 ayant déjà permis aux avocats de devenir mandataires en transactions immobilières. A cette époque, la disposition est passée inaperçue. Elle constituait pourtant les prémices d’une véritable révolution de la conception du métier d’avocat. Près de 40 ans plus tard, un décret et une nouvelle disposition dans le règlement intérieur du barreau de Paris (RIPB) en 2009 viennent inscrire ce nouveau métier de mandataire en transactions immobilières dans le marbre de la salle des pas perdus…

« une rencontre entre le monde entrepreneurial et le juriste »

L’ensemble de ces innovations viennent ainsi démontrer l’extrême polyvalence de la profession. Elles symbolisent en filigrane cette rencontre entre le monde entrepreneurial dont la prise de risque et le savoir-faire managérial sont les pierres angulaires et le juriste qui doit savoir appréhender la loi au travers une connaissance très précise du monde économique.

« Fiabilité, confiance et garanties pour le client »

Cette interdépendance naissante entre l’activité managériale et l’activité juridique requiert nécessairement une connaissance transversale afin de développer et mettre en œuvre les stratégies nouvelles de la profession. La rigueur de l’homme de loi, sa capacité à incarner la confiance et sa capacité à fédérer et diriger une équipe est essentielle afin d’élaborer une stratégie pour le client et développer un conseil fiable, rassurant et faire preuve d’adaptation aux techniques commerciales. Or l’avocat allie parfaitement la combinaison de ces compétences et est assurément une garantie de confiance pour les clients qui recherchent la sécurité lorsque ces derniers confient la vente ou l’acquisition de tout ou partie d’un patrimoine.